jeudi, décembre 28, 2006

No comment


Cultures, croyances et tolérances


La France a une loi séparant l'église et l'état depuis plus de cent ans. En Grande Bretagne, la Reine est le chef (symbolique) de l'église anglicane. En réalité, la Grande Bretagne est bien plus laique que la France. Certains chiffres ont décrit la GB comme étant le pays le moins pratiquant d'Europe. D'ailleurs, le Prince Charles, héritier de la couronne britannique a déclaré vouloir devenir 'défenseur des fois' plutôt que 'défenseur de la foi'.
Lorsque j'étais récemment en Angleterre, j'ai pris un taxi dont le chauffeur était pakistanais (né en GB) musulman. Il m'a demandé si il pouvait s'arreter faire sa prière. Cela ne m'a pas posé de problème. Nous avons ensuite parlé de sa religion ainsi que du climat interethnique en GB. J'avais entendu d'autres musulmans britanniques en chair et en os et dans les médias se plaindre des attaques de plus en plus nombreuses dont ils étaient vicitimes, et des politiciens se mettre à parler comme des républicanistes français à propos du voile. Ce chauffeur de taxi par contre m'a assuré qu'il se sentait tout à fait à l'aise. Il m'a aussi dit que ses amis employés de sociétés britanniques avaient le droit d'aller faire leur prière plusieurs fois par jours et que parfois même une salle était mise à leur disposition pour ce faire.
Par ailleurs, un ami à moi, juif londonien, peu pratiquant s'est vu encouragé par sa patronne à prendre comme congé une fête juive alors que lui avait oublié!
Les cultures et histoires françaises et britanniques ne sont pas si éloignées les unes des autres. Les deux pays sont des anciennes puissances coloniales qui ont par la suite encouragé l'immigration depuis les anciennes colonies. De fait, nos pays sont devenus des pays multiculturels ce qui est je pense très positif.

Marriage musulman, baigneur hindou

mardi, décembre 26, 2006

Borné comme un républicaniste


Dans les médias on entend toujours le même refrain républicain. Nous sommes tous des Français point barre; il y a la sphère publique et la sphère privée; il est impensable d'assurer des amménagements spéciaux en fonction des croyances ou des coutûmes de divers groupes. Mais que veut dire être Français? La culture et la religion ne sont-ils pas liés intimement? La France n'est-elle pas catholique? Mais si on admet que le catholicisme définit la culture française, ne doit-on pas aussi admettre que le judaïsme et l'islam la définissent aussi? Et puis, comment séparer sphère publique et sphère privée? Sera-t-on bientôt filmé en France comme en Grande-Bretagne? Après tout, dans la rue on est dans la sphère publique. On ne peut donc pas éxiger que notre vie privée y soit protégée. Et puis qu'est-ce qui montre que des pays tolérant les différences culturelles dans la sphère publique souffrent plus de violences et de tensions interethniques? Ah mais j'oubliais: pour admettre de telles tensions en France, encore faudrait-il admettre qu'il y a de différentes ethnies en France. Mieux vaut ignorer la diversité que de l'affronte.

vendredi, novembre 03, 2006

Le fou du Puy se dévoile

Philippe de Villiers, président du Mouvement pour la France (MPF) et candidat à l'élection présidentielle de 2007, propose d'interdire le voile islamique dans les lieux publics, dans un entretien publié jeudi 2 novembre par Le Figaro.
"Il faut un signal fort, la France doit imposer ses valeurs", explique le patron du MPF en proposant "l'interdiction du voile islamique dans la rue et les espaces publics". "Le voile islamique est le symbole de la soumission de la femme et porte atteinte à sa dignité", a-t-il estimé, soulignant qu'il s'agissait aussi d'un "obstacle à l'appartenance à la communauté nationale et un instrument utilisé par des activistes qui s'attaquent aux fondements de la République".
M. de Villiers précise qu'il ne craint pas d'être accusé de jouer les boutefeux. Il assure qu'il "ne fait que dire ce que pensent nos concitoyens". "Ce n'est pas à la France de s'adapter à l'islam. C'est à l'islam de s'adapter à la France", poursuit-il.
"Ce sera une question essentielle de l'élection présidentielle de 2007", conclut Philippe de Villiers, qui se voit comme"le dernier défenseur de la République contre le communautarisme".
Avec de telles propositions pour "défendre la République", je n'aurais qu'un mot pour M. de Villiers : Merci! merci de montrer aussi clairement à quel point de fermeture peut se porter en France la lutte contre le communautarisme...

mardi, octobre 31, 2006

Cyber-Informateurs


Amnesty International

Yahoo!, par le biais de son partenaire chinois, Alibaba, a transmis aux autorités chinoises des informations confidentielles et personnelles concernant ses utilisateurs. Ces informations ont servi à condamner et à emprisonner des journalistes. Cette entreprise a également accepté de censurer ou de verrouiller certaines données. Microsoft a fermé le blog de Zhao Jing, un chercheur du New York Times basé à Pékin, à la demande du gouvernement chinois. Cette entreprise a également reconnu avoir obéi aux demandes des autorités chinoises, qui voulaient interdire aux utilisateurs des MSN Spaces l'emploi de certains termes. Pendant ce temps, Google lançait, pour le marché chinois, une version censurée de son moteur de recherche.

lundi, octobre 30, 2006

Intégration



En Grande-Bretagne, le gouvernement a voulu obliger les écoles publiques religieuses à accepter au minimum 25% d'élèves qui sont issus d'autres religions que celle de l'école. Le but est de favoriser l'intégration. Paradoxalement, cette mesure, qui a d'ailleurs été abandonnée, rejoint la loi sur les signes religieux dans les écoles publiques en France. En effet, en voulant forcer l'intégration, on finit par favoriser l'assimilation. Au lieu de célébrer les différences au sein de la société, on veut obliger les citoyens à se ressembler. Comme en France, au lieu de s'attaquer aux inégalités et à leurs racines, on cherche à les ignorer en faisant comme si nous étions tous égaux alors qu'il évident que ce n'est pas le cas.
Plutôt que de se demander si la 'guerre contre le terrorisme', la guerre en Irak et en Afghanistan, ainsi que les attaques contre les minorités ne sont pas les causes des conflits inter-communautaires, le gouvernement britannique a voulu faire distraction. De même, le gouvernement français a voulu se dédouaner de sa responsabilité en matière d'inégalités en faisant distraction grâce au voile islamique.

vendredi, octobre 27, 2006

Mérit

Country music et opposition à GB-II (la vengeance)


Pointblog.com

"Move to France you Anti American traitors." (Allez-vous installer en France, bande de traitres anti-américains) peut-on lire parmi les commentaires du blog ouvert par les Dixie Chicks à l'occasion de la sortie du film Shut Up & Sing (Ferme la et chante), le 27 octobre aux USA. Tandis que le groupe sort son prochain disque le 14 novembre chez Sony Columbia. Sur le blog on trouve, à droite, un petit sondage sur l'attitude de Natalie Mains, la principale chanteuse du groupe qui a provoqué des controverses en critiquant publiquement George Bush.

Identité nationale et communautaire


Strasmag.com

Il y a une opposition apparente entre mondialisation et identité. La revendication identitaire serait due aux excès de la mondialisation de l’uniformisation culturelle qui va de pair avec la “marchandisation” de la planète. Plus généralement les minorités nationales ou culturelles se sentent menacées par la pensée unique d’un capitalisme formellement démocratique. Il s’agirait donc du refus de cette “pensée unique” ressentie comme une menace pour une identité préexistante !
On peut bien évidemment faire la même opposition entre centralisation nationale et identité. Dans la plupart des cas, un état national est une entité artificielle, même lorsque cet état se définit selon des critères religieux ou ethniques: l'Irak est musulman, mais comprend des Kurdes, des Sunnites, des Shiites et des Madans (Arabes des marais) entre autres. Israel est un état juif mais comprend (si l'on ne prend pas en compte les non-Juifs) des juifs d'origines diverses: européenne, américaine, africaine, arabe, persane, asiatique...
Et en France? Qu'ai-je en commun culturellement parlant, moi qui ai grandi à Toulouse, avec un certain Charentais ou une certaine Ch'ti? La langue, peut-être? Mais cette langue je la partage aussi avec les Québecois, pourtant sujets de sa gracieuse majésté la Reine Elisabeth-deux bâtons. L'histoire? Etant donné les origines extra-françaises de bon nombre d'entre nous, il ne serait pas étonnant, qu'à la Révolution Française aucun de nos ancêtres ne vivait dans ce pays. Et au temps des Gaulois n'en parlons pas! Et alors, que dire de ces Français plus récents encore, ceux dont les parents et les grand-parents furent importés? Sont-ils censés
partager la culture d'un breton, d'un corse, d'un gersois?
L'auteur de l'article note qu'en ex-Yugoslavie, la violence inter-communautaire a eclatée après la chute du communisme. Heuresement, nous ne connaissons pas une telle 'chappe de plomb' dans nôtre république 'une et indivisible', mais nous voyons bien que les tensions existent, que sous le fantasme d'une seule et unique identité nationale, bouillonne de multiples identités laissées pour compte.

mercredi, octobre 25, 2006

Chronique du mardi soir sur radio FMR

FMR

NB: Les noms ont été changés pour respecter l'intimité des personnes incriminées.

Avec un train de retard, et au risque de susciter les remontrances du haut commandement du Spoutnik, je voudrais souhaiter à la communauté musulmane et auditrice un 'mabrouk al hid'. Savez-vous, camarades, que 'Aïd' signifie 'fête' en arabe? Alors, hier soir [Lundi], je suis allé célébrer chez mes amis Mohammed et Agnès, car comme le dit un vieil adage, 'toutes les raisons sont bonnes pour faire l'Aïd!'
Tous assis à même le sol, 'comme au bled' a dit Mohammed à ses amis Tchadiens, qui eux préféraient des chaises...
Petit tour de table des origines: couple Réunionnaise/Agénois, couple Vendéenne/Tchadien, couple Néerlandaise/Malien, un Marrocain-Français, une Franco-Italienne, et comble du multiculturel...un TARNAIS!
Au menu: fruits, tripes de mouton, tortilla pour les végétariens. Le mouton provenait d'un éleveur tarnais secret pour ne pas riquer les déscentes de la police républicaine. En effet, comme nous l'expliqua Hedi, le Marrocain, certains abattoirs, qui dépendent de la mairie, refusent l'abattage de motons pour l'Aïd. Remarquons, que tous les ans la France connait une levée de boucliers contre l'abattage de moutons, à l'instar de l'amie des bêtes (au sens propre et au sens figuré) Bardot. A croire que le gavage des oies gersoises et la mise à mort (festive) des taureaux dans les arènes du sud sont tout à fait acceptables dans nôtre belle république. En tous les cas, il semblerait que l'assimilation fonctionne si l'on en croit Hedi, qui explique qu'à l'opposé des pays anglo-saxons, la France ne connait pas de ghettos.
Bon, je vous salue et m'en retourne dans mon quartier juif de St Aubin. Et encore une fois, Mazeltov!

dimanche, octobre 22, 2006

Question pour un jour

L'adjectif de "communautarisme" est il "communautaire" ou "communautariste?"

mardi, octobre 17, 2006

Le Canada bloque une résolution de l'AIEA sur le nucléaire Israelien


Atomic archive

PAF


Le texte revendiquait « l’adhésion d’Israël au TNP (Traité sur la non-prolifération) afin d’assurer un caractère universel au TNP au Moyen-Orient et de permettre la mise en place d’une zone sans armes nucléaires dans cette région ».

jeudi, octobre 12, 2006

Bayrou révolutionnaire


François Bayrou, qui a écrit Au nom du tiers état explique sur France 2 que le "tiers état" signifie tous ceux qui n'ont pas accès au pouvoir. Pour lui c'est une particularité de 'nôtre démocratie' française. Pourtant, cela ne définirait-il pas toutes les démocraties occidentales (ainsi que bien évidemment les dictatures)? Alors que propose Bayrou? Comment compte-t-il donner le pouvoir au peuple sinon en instaurant la démocratie directe? Bayrou serait-il anar? Ou bien serait-il populo-démago centriste?

Délit d'opinion




Figaro

Celui des Arméniens de Turquie ensuite. Avis, ô combien important, de cette minorité, première concernée et condamnée à se taire sous peine d'emprisonnement. Pour elle, l'initiative française est une « imbécillité ». « Ceux qui nuisent à la liberté d'expression en Turquie et ceux qui cherchent à lui nuire en France ont la même mentalité », souligne l'un de ses plus réputés intellectuels.

Une chose est de reconnaître le génocide arménien - ce que notre pays a officiellement fait en 2001 -, une autre d'en réprimer la négation. Celle-ci n'est pas si fréquente en France qu'il faille légiférer à tout prix. D'autant que les lois mémorielles ne freineront jamais les esprits malveillants assoiffés de publicité.


Au lieu d'aller vers plus d'intervention de l'état dans l'opinion de chacun, nous devrions nous en éloigner. Effectivement, que l'état reconnaisse le génocide, c'est une chose importante, qu'elle interdise aux individus de la nier, c'est dangereux, car c'est imposer la vision historique de l'état sur les citoyens. Je ne partage donc pas l'analyse du Figaro, qui consiste à dire que cette loi est mauvaise dans ce cas précis, mais bien celle de l'intellectuel Arménien de Turquie cité ci-dessus. La liberté d'expression doit être défendue, que ce soit contre des fanatiques religieux ou contre l'état républicain.

Jack Lang:

C’est parce que je suis un ami du peuple arménien que je ne suis pas favorable à ce nouveau texte. Une loi qui criminaliserait la négation du génocide arménien serait anticonstitutionnelle, puisqu’elle irait à l’encontre du principe de liberté d’expression né de l’article 11 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789. La loi Gayssot, qui a pénalisé l’antisémitisme et la négation de la Shoah, a évité cet écueil en se référant directement au procès de Nuremberg et à plusieurs traités internationaux.

Je me demande en quoi le procès de Nüremberg et des traités permettent de limiter la liberté d'expression.

mardi, octobre 10, 2006

La Bombe

Ca y est, nous dit-on, la Corée du Nord a la bombe atomique. Elle l'aurait testé hier.
Très grave, nous dit-on, car la Corée du Nord pourrait à présent attaquer la Corée du Sud, le Japon et un jour peut-être les Etats Unis. Mais qu'est-ce que la bombe atomique sinon une arme de dissuasion? Les Etats Unis ne se risqueront peut-être pas à attaquer la Corée du Nord alors que celle-ci possèderait la bombe atomique. La Corée du Nord se risquerait-elle à utiliser sa bombe A sans provocation alors que les Etats-unis possèdent (ça, on le sait) la bombe A? A ce jour, les seules utilisations (en dehors de tests) de la bombe A ont été faites par les Etats Unis à Hiroshima et Nagasaki en 1945. Même en 1962, lors de la crise des missiles à Cuba, ni les Etats Unis ni l'Union Soviétique n'ont fait usage de leur bombe A, car chacun savait que l'autre pourrait répondre de la même manière. En 1945, seuls les Etats Unis possédaient la bombe A et pouvaient alors l'utiliser sans peur d'une réponse nucléaire.
On veut aujourd'hui nous faire peur en parlant de la possibilité que des armes nucléaires soient vendus par la Corée du Nord ou l'Iran à des groupuscules terroristes. Mettons que ces pays osent faire cela, alors même qu'ils risquent d'être envahis par les Etats Unis alors même qu'ils n'ont rien fait (voir Irak). Assumons que de tels 'groupuscules' aient la capacité de fabriquer, transporter et larguer une bombe A sans être pris. Serait-ce dans l'intéret de ces 'groupuscules' d'utiliser une bombe A vu les possibles conséquences pour les populations qu'il sont censés représenter? Même si ces 'groupuscules' se foutent royalement du sort d'innocents même dans des pays musulmans, ils ont besoin de musulmans pour faire vivre leur 'lutte'.
Même si nous ne pouvons ni être certains du danger ni de l'absence de danger, ce que tout ceci montre, est que cette 'panique' est tout au moins exagérée, et que donc le vrai danger est que nous soyons happés par une fausse panique qui nous voilerait les yeux et permettrait à nos leaders de perpétuer leur rôle de gendarmes du monde ainsi que de continuer à commetre des actes terroristes contre des innocents.

vendredi, septembre 29, 2006

Philosophie de comptoir

Le cas de Robert Redeker est intéressant; il est présenté par les médias comme 'un professeur de philosophie' menacé de mort par des 'islamistes' pour avoir écrit un texte dans le Figaro liant Islam et violence.

Tout d'abord, c'est plus que 'un professeur de philosophie' . C'est un 'philosophe' qui a déja écrit des textes dans la presse (et déja dans le Figaro). Dans ce cas, il est médiatisé comme philosophe au même titre que Finkielkraut ou BHL. C'est un néo-réac, quoi. Le présenter comme 'un professeur de philosophie' dans ce contexte, est donc un mensonge.
Notons par ailleurs que son texte est introuvable sur le site du Figaro. Il faut le chercher sur les blogs.
Notons aussi que les médias n'ont pas l'air de s'intéresser à l'origine des menaces, à part qu'elles viendraient d''islamistes'.
Si menaces il y a, cela représente bel et bien une atteinte à la liberté de penser et de s'exprimer.
Il est cependant regrétable que les médias n'aient pas relevé le texte du 'philosophe' au moment oû il l'a publié et ne s'intéressent à son cas que lorsqu'il est menacé de mort. Son texte est en effet une incitation à la haine, et bien que je m'oppose à toute atteinte à la liberté d'opinion y compris lorsqu'elle vient de la loi, on a vu des personnes condamnées pour avoir douté de l'Holocauste, alors pourquoi lui, il serait innocent?

Voyons voir.


Les réactions suscitées par l'analyse de Benoît XVI sur l'islam et la violence s'inscrivent dans la tentative menée par cet islam d'étouffer ce que l'Occident a de plus précieux qui n'existe dans aucun pays musulman : la liberté de penser et de s'exprimer.
Il commence bien: est il spécialiste du monde musulman? Prétend-il savoir qu'aucun pays musulman au monde n'accorde la liberté de penser et de s'exprimer? Si oui, il aurait été intéressant qu'il se justifie.

L'islam essaie d'imposer à l'Europe ses règles : ouverture des piscines à certaines heures exclusivement aux femmes, interdiction de caricaturer cette religion, exigence d'un traitement diététique particulier des enfants musulmans dans les cantines, combat pour le port du voile à l'école, accusation d'islamophobie contre les esprits libres.
"ouverture des piscines..."? Quelqu'un aurait-il entendu parler d'une telle histoire? Oû ça? Dans quel contexte?
"interdiction de caricaturer..."? C'est le même débat que dans ce cas précis. La liberté d'expression doit être protégée dans tous les cas. il y a une hypocrisie dans la façon dont sont présentées les limites à cette liberté en Europe. Il est certaines choses qu'on n'a pas le droit de satyriser ou douter, et d'autres que l'on DOIT avoir le droit de ridiculiser. Un poids; deux mesures.
"traitement diététique particulier"? Moi je suis végétarien. N'ais-je pas le droit d'éspérer un choix dans ce que je mange? La France compte le plus grand nombre de musulmans d'Europe. Ne peut-elle pas garantir un choix pour ces musulmans que l'on a fait venir pour bon nombre d'entre eux ou bien leurs parents et grand-parents? Je pense que ceux et celles qui exigent un choix halal, si ils sont aussi nombreux que l'on peut le penser en lisant Robert Redeker, sont des élèves d'écoles ayant un grand nombre de musulmans.
"Combat pour le port du voile". Il renverse la situation. Le combat des jeunes filles voilées a été de garder le droit de porter le voile, car la loi séparant église et état ne stipulait pas une interdiction de signes religieux.
"Accusation d'Islamophobie"? Lorsque l'on critique l'Islam cela me parait être plus proche de l'Islamophobie que la critique d'Israel ne l'est de l'Antisémitisme. Et pourtant, dans les médias et la loi, ce dernier et très sévèrement attaqué même lorsque l'objet de la critique est Israel ou le Sionisme.

Comment expliquer l'interdiction du string à Paris-Plages, cet été ? Étrange fut l'argument avancé : risque de «troubles à l'ordre public». Cela signifiait-il que des bandes de jeunes frustrés risquaient de devenir violents à l'affichage de la beauté ? Ou bien craignait-on des manifestations islamistes, via des brigades de la vertu, aux abords de Paris-Plages ?

Pure affabulation! Et pourquoi donc les 'islamistes' seraient-ils responsables et non pas, j'sais pas moi, les bigots et bigottes cathos?

Pourtant, la non-interdiction du port du voile dans la rue est, du fait de la réprobation que ce soutien à l'oppression contre les femmes suscite, plus propre à «troubler l'ordre public» que le string. Il n'est pas déplacé de penser que cette interdiction traduit une islamisation des esprits en France, une soumission plus ou moins consciente aux diktats de l'islam. Ou, à tout le moins, qu'elle résulte de l'insidieuse pression musulmane sur les esprits. Islamisation des esprits : ceux-là même qui s'élevaient contre l'inauguration d'un Parvis Jean-Paul-II à Paris ne s'opposent pas à la construction de mosquées. L'islam tente d'obliger l'Europe à se plier à sa vision de l'homme.
Et l'affabulation continue...quelle philosophie! Le voila qui prend ses fantasmes pour des réalités. De plus son argumentation laisse franchement à désirer. Comparer un hommâge symbolique officiel (donc prétendument républicain) avec la création de lieux de culte pour une communauté importante en France (donc qui a le droit de culte ce qui suppose que ce droit est défendu et soutenu par l'Etat Français) relève d'une argumentation de lycéen.

Comme jadis avec le communisme, l'Occident se retrouve sous surveillance idéologique. L'islam se présente, à l'image du défunt communisme, comme une alternative au monde occidental. À l'instar du communisme d'autrefois, l'islam, pour conquérir les esprits, joue sur une corde sensible. Il se targue d'une légitimité qui trouble la conscience occidentale, attentive à autrui : être la voix des pauvres de la planète. Hier, la voix des pauvres prétendait venir de Moscou, aujourd'hui elle viendrait de La Mecque ! Aujourd'hui à nouveau, des intellectuels incarnent cet oeil du Coran, comme ils incarnaient l'oeil de Moscou hier. Ils excommunient pour islamophobie, comme hier pour anticommunisme.
Non content de continuer à fantasmer (une meilleure comparaison serait avec les croisades d'hier...et d'aujourd'hui), il faut maintenant qu'il fasse l'amalgame entre islam et fondamentalisme 'islamique'. Tout comme hier, on confondait (enfin, était-on vrailent si ignare?)communisme et sovietisme. Tout comme l'on confond aujourd'hui en occident démocratie et oligarchie.

Dans l'ouverture à autrui, propre à l'Occident, se manifeste une sécularisation du christianisme, dont le fond se résume ainsi : l'autre doit toujours passer avant moi. L'Occidental, héritier du christianisme, est l'être qui met son âme à découvert. Il prend le risque de passer pour faible. À l'identique de feu le communisme, l'islam tient la générosité, l'ouverture d'esprit, la tolérance, la douceur, la liberté de la femme et des moeurs, les valeurs démocratiques, pour des marques de décadence.
Ah le mythe de l'occident civilisé. On ne s'en défait pas comme ça...le mythe de l'autre, différent donc pire que nous.


Ce sont des faiblesses qu'il veut exploiter au moyen «d'idiots utiles», les bonnes consciences imbues de bons sentiments, afin d'imposer l'ordre coranique au monde occidental lui-même.
Et ça continue encore et encore...de plus en plus paranoïaque! Est-ce là la marque de l'esprit de la raison?

Le Coran est un livre d'inouïe violence. Maxime Rodinson énonce, dans l'Encyclopédia Universalis, quelques vérités aussi importantes que taboues en France. D'une part, «Muhammad révéla à Médine des qualités insoupçonnées de dirigeant politique et de chef militaire (...) Il recourut à la guerre privée, institution courante en Arabie (...) Muhammad envoya bientôt des petits groupes de ses partisans attaquer les caravanes mekkoises, punissant ainsi ses incrédules compatriotes et du même coup acquérant un riche butin».

D'autre part, «Muhammad profita de ce succès pour éliminer de Médine, en la faisant massacrer, la dernière tribu juive qui y restait, les Qurayza, qu'il accusait d'un comportement suspect». Enfin, «après la mort de Khadidja, il épousa une veuve, bonne ménagère, Sawda, et aussi la petite Aisha, qui avait à peine une dizaine d'années. Ses penchants érotiques, longtemps contenus, devaient lui faire contracter concurremment une dizaine de mariages».
Vaut-il vraiment la peine de parler des violences commises par des chrétiens au nom du christainisme? Je connais peu la Bible et encore moins le Coran ou autres livres sacrés. Je prend le risque de parier que Robert Redeker les connait assez peu lui aussi.

De fait, l'Église catholique n'est pas exempte de reproches. Son histoire est jonchée de pages noires, sur lesquelles elle a fait repentance. L'Inquisition, la chasse aux sorcières, l'exécution des philosophes Bruno et Vanini, ces mal-pensants épicuriens, celle, en plein XVIIIe siècle, du chevalier de La Barre pour impiété, ne plaident pas en sa faveur. Mais ce qui différencie le christianisme de l'islam apparaît : il est toujours possible de retourner les valeurs évangéliques, la douce personne de Jésus contre les dérives de l'Église.

Aucune des fautes de l'Église ne plonge ses racines dans l'Évangile. Jésus est non-violent. Le retour à Jésus est un recours contre les excès de l'institution ecclésiale. Le recours à Mahomet, au contraire, renforce la haine et la violence. Jésus est un maître d'amour, Mahomet un maître de haine.


Et qu'en est-il alors des musulmans pratiquants qui dénoncent la haine et la violence? Qu'en est-il des sectes musulmanes pacifiques? Qu'en est-il des grands penseurs musulmans? Robert Redeker sait-il que l'interprétion des rêves, par exemple, que l'on croyait très européenne, se retrouve aussi dans la tradition musulmane? Redeker pense-t-il qu'il n'esiste pas d'Islam pacifique?

La lapidation de Satan, chaque année à La Mecque, n'est pas qu'un phénomène superstitieux. Elle ne met pas seulement en scène une foule hystérisée flirtant avec la barbarie. Sa portée est anthropologique. Voilà en effet un rite, auquel chaque musulman est invité à se soumettre, inscrivant la violence comme un devoir sacré au coeur du croyant.

Cette lapidation, s'accompagnant annuellement de la mort par piétinement de quelques fidèles, parfois de plusieurs centaines, est un rituel qui couve la violence archaïque.

Au lieu d'éliminer cette violence archaïque, à l'imitation du judaïsme et du christianisme, en la neutralisant (le judaïsme commence par le refus du sacrifice humain, c'est-à-dire l'entrée dans la civilisation, le christianisme transforme le sacrifice en eucharistie), l'islam lui confectionne un nid, où elle croîtra au chaud. Quand le judaïsme et le christianisme sont des religions dont les rites conjurent la violence, la délégitiment, l'islam est une religion qui, dans son texte sacré même, autant que dans certains de ses rites banals, exalte violence et haine.

Même remarques que ci-dessus. Ne sait-il pas qu'un texte sacré, ça s'interprète, et les musulmans, comme les chrétiens et comme les juifs interprètent leurs textes sacrés de façons très variées.

Haine et violence habitent le livre dans lequel tout musulman est éduqué, le Coran. Comme aux temps de la guerre froide, violence et intimidation sont les voies utilisées par une idéologie à vocation hégémonique, l'islam, pour poser sa chape de plomb sur le monde. Benoît XVI en souffre la cruelle expérience. Comme en ces temps-là, il faut appeler l'Occident «le monde libre» par rapport au monde musulman, et comme en ces temps-là les adversaires de ce «monde libre», fonctionnaires zélés de l'oeil du Coran, pullulent en son sein.
Raccourci et encore affabulation. On peut y répondre qu'aujourd'hui, au nom de la chrétienneté ou des 'Lumières', ou encore du sionisme, on massacre sans honte et en toute impunité.

Pensions des combattants 'indigènes'

Lmsi

Extraits:

D’abord, à titre liminaire, il faut rappeler que le problème n’est pas nouveau : dès les années 1980, des anciens combattants des ex-colonies ont entrepris des procédures juridiques contre la France.

Pour assurer une égalité pleine et entière il faudrait purement et simplement abroger les lois de cristallisation. Cela n’a jamais été fait. En 2002, la loi est venue simplement compléter l’application de ces lois en fixant le critère de résidence (selon le lieu où sont ouverts les droits) et de "parité des pouvoirs d’achat" (niveau de vie)

Il faut d’ailleurs cesser de faire référence au « prix du sang » ou aux seuls anciens combattants. L’injustice de la cristallisation des pensions touche beaucoup d’étrangers. Elle frappe toutes les personnes qui ont à un moment donné servi l’Etat français et ont ensuite conservé la nationalité du pays devenu indépendant. Pas seulement les anciens combattants. Les Harki et Moghzanis et autres supplétifs de l’armée française étrangers sont aussi frappées par des mesures discriminatoires.

mercredi, septembre 27, 2006

Indigènes

Le Monde


M. Mékachéra, à qui l'on demandait pourquoi cette revalorisation intervenait "si tard", a répondu que "pendant quarante-cinq ans, ce dossier n'a été traité par personne". "Aucun gouvernement n'a mis le moindre centime et n'a pris la moindre initiative. C'est le gouvernement de Jean-Pierre Raffarin et celui de Dominique de Villepin qui ont ouvert ce dossier et apporté des solutions"."Moi, j'en suis fier et heureux", a ajouté le ministre, dont le père, né en Algérie, est mort au combat, sous l'uniforme de l'armée française, pendant la première guerre mondiale.

L'annonce de cette mesure coïncide avec la sortie en France du film Indigènes, qui aborde le rôle des soldats maghrébins engagés dans l'armée française durant la seconde guerre mondiale.


Je dois avouer non pas sans honte, que je ne savais pas, jusqu'il y a quelques jours, qu'il y avait une telle disparité. Je ne suis sans doute pas le seul. Alors, est-ce réellement une coincidence que cette rectification arrive le même jour que le film "Indigènes" ? Si le dossier a en effet été ouvert par le gouvernement de Raffarin, on peut tout de même se demander si le gouvernement de Villepin n'a pas choisi ce jour afin de faire plus 'scoop'. Ne nous laissons pas impressionner par le jeu médiatique. Si les anciens combattants des ex-colonies touchent enfin les mêmes pensions que les combattants français, c'est bien, ce n'est pas trop tôt, c'est la moindre des choses. Ce n'est pas un acte révolutionnaire!

Dernière minute!

«Jacques, il faut faire quelque chose !» L'émotion de Bernadette Chirac après la projection privée du film Indigènes, le 5 septembre, en présence de Jamel Debbouze et Rachid Bouchareb, a convaincu le président de la République qu'il fallait «aller plus loin» pour améliorer la situation des anciens combattants coloniaux. Dans les jours prochains, de nouvelles mesures devraient être annoncées. Le ministère des Anciens combattants y travaille avec Bercy, car aucune ligne budgétaire n'est prévue dans le projet de loi de finances pour 2007. «Cela porte sur plusieurs dizaines de millions d'euros supplémentaires», indique-t-on aux Anciens combattants. Au total, près de 80 000 vétérans, âgés de plus de 65 ans, sont concernés dans 23 pays. Environ 40 000 vivent en Algérie et au Maroc, et 15 000 en Afrique noire, en particulier au Sénégal et au Tchad.

Alors, ce dossier a été ouvert par Raffarin, ou bien est-ce le Président, ému, qui a fait bouger les choses? Il faut reconnaître qu'il n'a pas perdu de temps, le Jacquot!

cohésion nationale?



Vu dans le métro: une femme maghrébine parle à deux jeunes filles maghrébines (beurettes peut-être) en Arabe pour leur demander à quel arret déscendre (non, je ne comprends pas l'Arabe, mais je connais les noms de stations toulousaines!). Rien de bien folichon, me direz vous. Moi-même je parlerais peut-être à des anglo-saxons en utilisant ma langue paternelle. Je parlerais peut-être même à des personnes qui parlent une langue que je connais, même si ce n'est pas la mienne. Les gens se rapprochent par leurs similitudes, c'est un fait, même si par la suite ils se découvrent des différences et peut-être même des incompatibilités. Donc, que nous l'acceptions ou non, des communautés existent et existeront sans doute toujours. On ne peut que tendre à ce que les communautés se rapprochent et vivent ensemble en paix. Pour moi, le meilleur moyen, c'est le métissage. Mais on ne peut pas créer cela artificiellement! Quoique... Et puis que dire de nos attitudes face aux communautés non-gauloises? Les rares fois oû l'on voit une tête exotique à la télévision, c'est toujours cet exotisme qui fait le plus parler. Exemples: Harry Rosenmack, présentateur du JT de 20h de TF1, ou la joueuse de Tennis Aravane Rezai, qui, invitée de "on a tout esayé" sur F2 fait baver les vieux cons qui ne comprennent pas que ces furieux de mollahs font fuir de telles beautés. Ah! ça m'enrage. Mais qu'est-ce que c'est passionnant!

Grand méchant libéral?

BBC

Ted Turner, patron de CNN a
parlé à un forum de l'OMC à propos de sources d'énergies renouvelables.
Il a expliqué qu'il faudrait remplacer les subventions que les agriculteurs, notemment du tiers monde, par un soutien dans le court terme aux énergies renouvelables, en particulier les biocarburants.
Ted Turner, qui parlait en sa capacité de président de la Fondation des Nations Unies, pense que dans le moyen terme, les revenus des agriculteurs seront assurés non pas par des subventions gouvernementales, mais par les forces du marché. D'après lui, si les pays en voie de développement investissent dans ces énergies, ils pourront produire leur propre carburants, réduire leurs coûts en énergie, améliorer la santé publique, créer des emplois dans l'économie rurale est construire des marchés d'export.

Certains pensent que les biocarburants sont négatifs, car ils proviendront pour la plupart de pays d'Asie du Sud Est et du Brésil, régions déja menacés par la déforestation.

lundi, septembre 25, 2006

Vu sur la Grosse Blogue

Le Vatican (d'après un journaliste)

Lien

Les philosophes, de Platon à Kant, auxquels il a fait référence dans sa conférence, sont pour lui la preuve que les hommes sont des êtres “de raison” et peuvent donc s’entendre en dépit des frontières de la culture et de la religion.


si nous sommes des êtres "de raison" capables de nous comprendre par delà la religion, que signifient alors les religions? Je ne parle pas de foi pure et simple, mais de religon avec sa hiérarchie, ses dogmes.

Ce n’est pas le paysage des Alpes bavaroises qui constitue la trame de ses interventions, mais les discours des puissants de ce monde, d’Ahmadinedjad à Bush.
Benoit XVI est aussi un "puissant de ce monde". Il est chef d'état et leader spirituel de près de un milliard cent millions de personnes.

Pour Benoît XVI, la vocation universelle de la pensée chrétienne imprégnée des Lumières n’est pas uniquement menacée de l’extérieur, mais aussi de l’intérieur.
Cette "vocation universelle" a été imposée à l'église catholique. Le Vatican ne s'est pas volontairement éclairée, si tant est qu'elle s'est éclairée. Aujourd'hui encore, le Vatican 'interdit' le divorce, la contraception, l'IVG...Il y a peu encore, le Vatican fermait les yeux sur les massacres de civils y compris de Catholiques, dont des membres du clergé.

Pour le pape, le rejet croissant des valeurs occidentales en Asie et en Afrique n’est pas dû à un refus de la modernité. Le pape voit dans l’antioccidentalisme qui se répand sur l’ensemble du globe une réaction à une conception de la raison qui considère la religion et la foi comme irrationnelles et antérieures à l’esprit scientifique et qui ouvre ainsi grand la porte au cynisme.
Je ne sais pas si c'est là réellement ce que pense le Pape, ou bien si il ne s'agit que des fantaisies de son fidèle serviteur au FASZ.
Pauvre Benoit. Le voila qui est fait serviteur de G W Bush. A court de coupables dans la 'Guerre Contre Le Terorisme'? Facile : ce sont les athées! Passé aux oubliettes encore une fois les bombardements et la torture de citoyens par l'occident et ses accolytes sur place. Il est tellement plus simple d'évoquer la religion ou le manque de religion. Comme en Irlande? Il ne s'agirait que d'une guerre de religion, entre catholiques et protestants. Oublié le passé honteux des occupants britanniques (et il n'y avait pas que des anglais, qu'on se le dise!). Les conflits religieux sont toujours plus passionnants que les simples combats pour la liberté. La religion, c'est l'irrationnel. Comment voulez-vous justifier l'irrationnel?

dimanche, septembre 17, 2006

Misère du monde

Michel Rocard sur Direct 8 'explique' qu'un demi milliard de personnes vivent dans des pays pauvres et veulent venir en Occident, et c'est pour cela que la France ne peut pas acceuillir tout le monde. Ou était-ce deux milliards? Quoi qu'il soit, d'oû vient ce nombre? Michel Rocard aurait-il des informations concrètes sur ce sujet? Qui plus est, tous ces miséreux veulent-ils venir en France? Sinon, combien sont-ils à vouloir venir en France? Monsieur Rocard le sait sûrement.
Ce qui est trop souvent absent de ce débat, est quelle est la résponsabilité passée et présente de la France et de l'Occident dans la misère de ces miséreux? Si nous n'en voulons pas chez nous, que pouvons nous faire pour qu'ils ne viennent pas, que pouvons nous faire pour qu'ils restent chez eux? Serions nous impuissants par rapport à la tyrannie, la corruption, la pauvreté, en bref la misère en Afrique, au Moyen-Orient, en Asie? Ben voyons!

vendredi, septembre 15, 2006

Un point de vue Israélien

Amira Hass dans Ha'artez
Blogus, Bloga, Blogum

Il n’est pas possible que ceux qui s’insurgent à la moindre croix gammée sur une tombe juive en France ou au moindre titre antisémite dans un journal local espagnol ne soient pas informés de ce qui se passe en Cisjordanie et ne s’insurgent pas.
Comme Juifs, nous jouissons tous du privilège que représente pour nous Israël et c’est pourquoi nous sommes tous, bon an mal an, des collaborateurs [du système]. La question est : que fait chacun d’entre nous pour minimiser sa collaboration avec un régime spoliateur et oppresseur insatiable ? Il ne suffit pas de signer des pétitions et de se plaindre. Israël est une démocratie pour ses Juifs. Nos vies ne sont pas en danger, nous ne risquons pas d’être placés en camp d’internement et nous pourrons toujours nous détendre à la campagne ou à l’étranger. C’est pourquoi le poids de notre collaboration et de notre responsabilité directe est terriblement lourd.

Différents et égaux

lmsi.net

Lorsque des individus appartenant à des groupes « minoritaires » [1] manifestent leurs différences, on les accuse aussitôt de « différentialisme » [2] et d’atteinte à « l’égalité républicaine ». On leur oppose des « évidences » jamais explicitées - par exemple : « les excès du droit à la différence » mèneraient à « la différence des droits » ; réciproquement, l’égalité exigerait qu’il n’y ait « pas de différences entre les individus » - ou du moins que celles-ci s’effacent devant les « ressemblances qui nous rassemblent » ... Mais dans le même temps, lorsque des groupes dominés revendiquent l’égalité, on leur reproche souvent de ne pas assumer leur « différence » , et de vouloir rendre tout le monde identique - par exemple on demande aux femmes : « Pourquoi voulez vous absolument devenir comme les hommes ? Vous risquez de perdre votre féminité... » ; ou bien on demande aux homosexuels : « Pourquoi voulez vous absolument vous marier ? Pourquoi singer les hétérosexuels ? Assumez votre différence ! » ) ; ou encore on refuse aux élèves voilées un droit égal à l’accès aux écoles publiques, et on les somme « d’assumer leur choix en allant dans des écoles confessionnelles » . Que valent ces arguments ? Les réflexions qui suivent démontrent qu’ils ne valent rien du tout : égalité et différence n’ont rien de contradictoire.

jeudi, septembre 14, 2006

Info?

Al-Zawahiri menace la France


«Notre émir, le cheikh Oussama Ben Laden, lion de l'islam, m'a chargé d'annoncer la bonne nouvelle aux masses musulmanes et à nos frères moudjahidins. Le GSPC a rejoint l'organisation Qaida al-Djihad. Cette union bénie sera un os dans la gorge des croisés américains et français ainsi que de leurs alliés et fera naître la peur dans le coeur des traîtres et des fils mécréants de France.» Ayman al-Zawahiri demande ensuite à cette alliance «d'écraser les piliers de la coalition croisée dont leurs aînés, les Américains sans morale».
Déja, le GSPC aurait "prêté allégance à Al Qaida" en septembre 2003, alors ce n'est pas nouveau.
De plus, le GSPC est un groupe Algérien, et la France a connu des attentats fondamentalistes algériens depuis plus de vingt ans, alors ce serait mal venu d'établir un rapport avec "la guerre contre le terrorisme" post-2001. Ceci ne ferait que démontrer la connivance médiatique entre l'administration Bushienne et 'Al Quaida'.

mardi, septembre 05, 2006

ResPublica, ResLaïca

Huma


L’ostie a du mal à passer. Alors que Bertrand Delanoë inaugurait en grande pompe, hier, la place Jean-Paul II, sur le parvis de la cathédrale Notre-Dame, plusieurs centaines de manifestants ont fait entendre leur désaccord. « Delanoë honore un assassin », scandaient des opposants qui, à leur tour, ont rebaptisé le lieu « place des morts du sida ».


La vraie hypocrisie se trouve cependant ici:

« On ne peut pas d’un côté faire voter des lois interdisant le voile islamique à l’école et, de l’autre, baptiser une place publique du nom du plus haut dignitaire de l’Église catholique », a souligné l’adjoint Verts aux transports, Denis Baupin.
Et comme le dit une soeur de la perpetuelle indulgence,

Le Monde

"Cet acte incompréhensible et indécent va à l'encontre de la "sacro-sainte" laïcité à laquelle nous tenons toutes et tous."

Mais ce qui interesse nos élus, encore et toujours, c'est la "guerre contre le terrorisme", et peu importe qu'on soit élu français supposément opposé à la politique va-t-en guerre de George W. En effet, même un maire Parisien de gauche peut utiliser les mots de la propagande officielle américano-occidentaliste:


"Bertrand Delanoë considère que, quels que soient les désaccords qu'il a publiquement exprimés avec la pensée de ce pape sur les questions de société, celui-ci a été un rempart contre l'intégrisme et a apporté une contribution décisive à la paix à la fin du XXe siècle"

Le Pape Jean Paul deux bâtons se serait battu pour la paix? Cela dépend-il peut-être de la conception delanoëienne de la paix...

Risal

Entre 1977 et 1979, cinq prêtres de la Théologie de la libération et membres actifs de l’Eglise des pauvres [1], qui travaillaient avec les communautés et secteurs les plus opprimés furent assassinés au Salvador. Monseigneur Oscar Arnulfo Romero, archevêque du Salvador, voyagea alors au Vatican en août de cette année, avec un dossier minutieux sur la brutale répression que l’Eglise et le peuple salvadoriens venaient de subir. Le pape Jean Paul II refusa de voir le dossier et de parler de ce thème. Monseigneur Romero retourna abattu, il avait cru, jusqu’à son entretien, qu’on avait occulté l’information au pape. En mars 1980, Monseigneur Romero était assassiné en célébrant la messe. Cette même année, quatre religieuses nord-américaines moururent également assassinées après avoir été torturées et violées par l’armée salvadorienne. Le Vatican condamna les crimes, mais n’émit aucune condamnation contre le régime qui l’avait permis. Le silence devint la norme.

Comme d'hab, les terroristes, ce sont toujours ceux de l'autre 'camp', même pour Delanoë.


Pour finir, et pour ne pas être traité de 'gauchiste' , voici ce qu'en dit le Figaro...

Le défunt pape polonais n’est pas encore canonisé, mais déjà, des villes, dont Paris, baptisent des places à son nom et des portraits fleurissent dans les chapelles.

jeudi, août 24, 2006

Sondages etc.




La Dépêche du Midi

Le dernier sondage en date plébiscite (encore) un Français issu d'une « minorité ethnique » en la personne d'Harry Roselmack. Pour 81 % des personnes interrogées par l'institut CSA pour Le Parisien, le présentateur antillais du 20 heures qui remplace PPDA pendant ses congés doit continuer. Seulement 5 % souhaitent ne pas le revoir. Jamais un présentateur n'a connu pareil succès d'estime.
C'est super qu'un noir (ooo!) soit 'plébiscité' par les Français, mais qu'est-ce que ça dit de la société française et en particulier du service public, que par le '20 heures' on est censé comprendre tout de suite qu'il s'agit de TF1 sans autre précision que l'acronyme 'PPDA'?

Le top 50 des personnalités préférées des Français consacre aussi deux Français issus de l'immigration à travers Zinedine Zidane et Yannick Noah qui est logiquement le chanteur préféré.
'logiquement'???
Ce que ça me dit, c'est que soit il y a une cruelle pénurie d'artistes 'issus d'une "minorité ethnique" ' en France, soit nous avons réellement un problème d'intégration. Ou peut-être bien les deux.

Sortie de crise?


Greenpeace (agrandir la taille du texte pour mieux lire)

Marseille, France — 24/08/2006 - Marseille 9h30, dénouement de la crise. Suite a l'action de blocage et d'encerclement du Rainbow Warrior, menée par les thoniers senneurs depuis ce matin 6h30, les autorités maritimes de Marseille ont décidé de jouer leur rôle de médiation entre les deux parties.

Une proposition de sortie de crise a reçu l'aval des pêcheurs et des équipes de Greenpeace : la préfecture maritime va ainsi dépêcher l'Abeille Flandre un de ses remorqueurs sur la zone d'ancrage du Rainbow Warrior. Ce navire va accompagner le déplacement du bateau de Greenpeace vers une zone sécurisée permettant au Rainbow Warrior de finaliser son escale technique et de procéder aux relèves d'équipage.


Cette solution est conforme aux souhaits d'apaisement exprimés dès hier soir par Greenpeace, l'objectif de l'opération marseillaise n'ayant jamais été de provoquer un conflit focalisé avec une minorité de pêcheurs mais de porter sur la place publique le débat sur la gestion de le biodiversité marine et des ressources halieutiques en particulier.

Le navire tracera sa route dès cet après midi vers Carthagène en Espagne, sa prochaine destination où l'association travaillera sur la problématique du bétonnage côtier.


24/08/2006 - 6h30 - Une quinzaine de thoniers senneurs ont abordé le Rainbow Warrior ce matin à 6h30. Des pêcheurs sont montés à bord du navire de Greenpeace, ils tentent de couper son ancre afin de le tirer au large. Une nouvelle fois les thoniers senneurs usent de la violence pour confisquer le débat public sur l'extinction du thon rouge en Méditerranée.


Les thoniers qui participent à cet abordage sont : le Jean-Marie Christian 4, le Jean-Marie Christian 5, le Jean-Marie Christian 6, le Chrisderic 2, le Provence Côte d'Azur 3, le Gérard Luc 3, le Saint-Antoine Marie 2 et le Cisberlande 5.

Un patrouilleur de la Marine Nationale, une vedette de la Gendarmerie Maritime et un pneumatique de la police sont également sur zone ; ils observent et constatent les faits.


Qui croire...?

Selon Yannick Jadot, directeur des campagnes de Greenpeace France, "quelques pêcheurs sont même montés bord" mais "il n'y a pas eu de violence physique".(...)
"Personne n'est monté sur le Rainbow Warrior", a assuré à l'AFP Mourad Kahoul, précisant que des consignes étaient données aux équipages des thoniers.
Mourad Kahoul:

"Greenpeace est en train de désinformer l'opinion publique sur la ressource du thon. Ces gens-là sont des intégristes de l'écologie. Nous ne les laisserons pas intoxiquer la population marseillaise", a-t-il affirmé.

Et c'est en encerclant et abordant le Rainbow Warrior que les pêcheurs comptent faire avancer le débat? Ne serait-ce pas là de la censure plutôt que de l'information?

Le Fonds mondial pour la nature (WWF) et Greenpeace ont lancé un cri d'alarme sur l'effondrement des stocks de thon rouge en Méditerranée. Ces stocks sont menacés d'extinction par une surpêche illégale notamment des pêcheurs français, turcs et libyens, soutient le WWF dans un rapport publié en juillet. Les pêcheurs de thon français affirment être contrôlés et ne pas pouvoir excéder leurs quotas. Ils dénoncent des "pêches illégales de la part de pays asiatiques qui affrètent par l'intermédiaire de sociétés écran aux Canaries", selon Serge Perez, président de l'association des producteurs de thon de Port-Vendres (Pyrénées-Orientales).

Alors, d'après les pêcheurs, Greenpeace et la WWF seraient soit des menteurs soit mal informés...personnellement, je sais qui je choisis de croire dans cette affaire.
Ceci dit, si les pêcheurs sont prêts à user de manières à ce point malhonnêtes afin 'd'informer le public', c'est qu'ils doivent sentir leur gagne-pain menacé. L'Etat doit prendre position pour que la biodiversité soit protégée sans que ceux qu'on a laissé sur-pêcher afin de gagner leur vie ne se retrouvent sur la paille (pour ainsi dire...).

mercredi, août 23, 2006

La nausée du matin

Raffarin, se voit poser la question par une auditrice de France Inter de sa prochaine candidature aux présidentielles.
"Bonjour Marianne", répond-il, "vous avez un très joli prénom...".

D'après 'Monsieur le Premier Ministre', la France a le "respect des peuples, que ce soit culturellement, avec le Quai Branly ou politiquement, à l'ONU...c'est la conscience du monde".

Là, ça relève du domaine psychiatrique, je crois.

mardi, août 22, 2006

Jack ne parle pas la langue de bois

Jack Lang au 20heures de F2 explique de façon très juste, que le vrai problème en France n'est pas l'immigration, mais l'émigration, c'est quand "200,000 jeunes Français fichent le camp par-ce qu'ils ne trouvent pas de boulot en France".
Jack dira-t-il la même chose si il devient président ou entre au gouvernement? Toujours est-il qu'il a le mérite de ne pas se laisser aller à la psychose xénophobe - car il faut bien le dire, partout oû le 'débat sur l'immigration' est à l'ordre du jour, c'est à dire à peu près partout dans le monde occidental, il s'agit bien de la peur de l'autre.
Perso, je trouve très bien que les jeunes français aillent voir ailleurs, et puis il faut bien le dire bon nombre d'entre eux ne souhaitent pas remplir des postes que la plupart des immigrés prendraient sans broncher, y compris des infirmières ou des médecins.

mercredi, août 09, 2006

Peur de la démocratie?

Pourquoi Israël cherche-t-il à détruire la ‘démocratie’ libanaise ? En effet, Le Liban est une société multiethnique et multiconfessionnelle, dont la constitution protège cette diversité en réservant les plus hauts postes de l’état à des politiciens issus des différentes communautés. Israël, par contre, se targue d’être la seule ‘démocratie’ du Moyen-Orient. Israël (et je parle bien sûr de ses dirigeants) fait valoir que nombre d’Israéliens sont des Non juifs. Mais pourquoi est-il nécessaire de clarifier ce point ? La raison est qu’Israël se définit comme un état Juif. C’est la seule ‘démocratie’ en dehors du monde musulman dont l’identité même est définie selon un caractère religieux. En dehors du Moyen-Orient, il n’y a sans doute pas non plus de tels pays. Et même dans le Moyen-Orient, Israël fait partie d’un petit groupe de pays qui se définit ou peut être défini selon des critères religieux, les autres étant la République Islamique d’Iran et l’Arabie Saoudite. L’idée qu’une démocratie chez des voisins d’Israël ne soit pas du goût des dirigeants Israéliens peut être soutenue par le fait que cela mettrait à nu le caractère non démocratique de l’état israélien et la pression extérieure serait plus forte pour qu’Israël devienne une vraie démocratie, ce qui signifierait la perte de son identité juive.
Est-ce bien pour détruire la ‘démocratie libanaise’ qu’Israël inflige une punition collective au peuple libanais pour l’enlèvement et la mort de quelques-uns des soldats de Tsahal ? Je ne pourrai pas y répondre n’étant pas assez proches des dirigeants Israéliens pour connaître leurs motivations. Ce qui paraît pourtant clair, c’est que la motivation avouée d’Israël, c’est-à-dire de repousser, voire d’anéantir le Hezbollah ne semble pas porter ses fruits. Il était d’ailleurs évident pour bon nombre d’observateurs du Moyen-Orient comme pour bon nombre d’individus simplement intéressés par la région, que le Hezbollah, une guérilla, ne pouvait pas être affaibli par une guerre traditionnelle, et qu’elle serait même sûrement renforcée par un soutien grandissant parmi le peuple libanais, même dans les communautés non-chiites. Cela semble aujourd’hui s’être vérifié. D’ailleurs bon nombre d’Israéliens se demandent aujourd’hui oû sont les résultats de l’offensive de Tsahal sur le Hezbollah, même si ils ne se demandent pas forcément si la motivation de leurs dirigeants ne se trouve pas ailleurs. En effet, si des individus en dehors du Moyen-Orient, ne connaissant la situation que par leurs observations et par divers médias étaient capables de voir dès le début du conflit que l’offensive ne permettrait sûrement pas d’affaiblir le Hezbollah, comment se peut-il que les dirigeants, les militaires et les services secrets Israéliens se soient trompés à ce point ?
Je ne peux donc pas affirmer que les dirigeants Israéliens cherchent à détruire la ‘démocratie libanaise’, mais on peut tout de même se demander quelle autre motivation ils peuvent avoir pour détruire de la sorte un pays et tuer des centaines, voire plus de mille de ses citoyens, sans que cela ne permette de mettre les citoyens Israéliens hors de danger.
Voir Abbas Beydoun

Paix pour le Liban

Nous sommes un regroupement de personnes, amis du Liban, Libanais, citoyens français d'horizons culturels et politiques divers, souhaitant au-delà de toutes nos divergences, en solidarité avec la population libanaise, nous rassembler et faire écho aux appels de
Marcel Khalifé « artiste de la paix » pour l’UNESCO,
Nidal Al Achkar, directrice du Théâtre al Madina à Beyrouth ( Théâtre de la Ville ),
et des artistes et cinéastes libanais.

Parce que nous voulons redonner au mot paix, vidé de son sens, toute sa plénitude et son intégrité, parce que nous voulons croire qu’une humanité pacifiée est la seule voie qui nous permette de nous reconnaître et d’apprendre à vivre ensemble,
nous vous invitons, artistes, intellectuels, hommes et femmes de bonne volonté, touchés par le drame qui se déroule sous vos yeux, dans l’indifférence générale et le mutisme de nos dirigeants, à nous rejoindre :


Jeudi 10 Août 2006 à 18H00
sur la première pelouse sous la tour Eiffel

pour un rassemblement pacifique et apolitique sous un seul signe


un drapeau libanais de 60 m2 minimum (en cours de fabrication)
Sur le drapeau le cèdre brisé et une seule inscription : LA PAIX !

Pas d’autre mot d’ordre pas d’autre signe d’appartenance politique ou syndicale.

contact : paixauliban@yahoo.fr

vendredi, août 04, 2006

A la Zidane


BBC


Jockey Paul O'Neill qui a donné un coup de boule un cheval durant une course à Stratford, a reçu suspension d'un jour (...) O'Neill a perdu son calme lorsque sa monture, City Affair , l'a éjecté avant une course le mois dernier.
Ca crame les neurones, la course hippique?

mardi, août 01, 2006

Juifs, Berbères, Arabes: tous frères

Teran Zidane, étudiant israélien.

Nous, peuple de moutons

A la manif d'hier discussion entre moi-même et une militante PCF (à quelques mots près):


Moi:pourquoi faut-il toujours que vous (et LCR, LO etc.) récupériez de tels rassemblements?
Elle:Il faut rassembler du monde.
Moi:Derièrre un drapeau?
Elle:En attendant, c'est toujours nous en première ligne.


Et voila: si on veut rassembler des Français par solidarité, il faut sortir un drapeau - rouge de préférence. Pour paraphraser Léo, le drapeau rouge, c'est encore un drapeau. Merde!

Sinon, avant cette 'conversation', j'ai été menacé (le top!) par un miltiant LCR:

"Si tu nous zoome, on te pète ton appareil".


Cette fois-ci, paraphrasons Renaud: Le fascisme c'est la gangrène, à la LCR comme au FN...

Manif à Toulouse pour le Liban...