jeudi, août 24, 2006

Sondages etc.




La Dépêche du Midi

Le dernier sondage en date plébiscite (encore) un Français issu d'une « minorité ethnique » en la personne d'Harry Roselmack. Pour 81 % des personnes interrogées par l'institut CSA pour Le Parisien, le présentateur antillais du 20 heures qui remplace PPDA pendant ses congés doit continuer. Seulement 5 % souhaitent ne pas le revoir. Jamais un présentateur n'a connu pareil succès d'estime.
C'est super qu'un noir (ooo!) soit 'plébiscité' par les Français, mais qu'est-ce que ça dit de la société française et en particulier du service public, que par le '20 heures' on est censé comprendre tout de suite qu'il s'agit de TF1 sans autre précision que l'acronyme 'PPDA'?

Le top 50 des personnalités préférées des Français consacre aussi deux Français issus de l'immigration à travers Zinedine Zidane et Yannick Noah qui est logiquement le chanteur préféré.
'logiquement'???
Ce que ça me dit, c'est que soit il y a une cruelle pénurie d'artistes 'issus d'une "minorité ethnique" ' en France, soit nous avons réellement un problème d'intégration. Ou peut-être bien les deux.

Sortie de crise?


Greenpeace (agrandir la taille du texte pour mieux lire)

Marseille, France — 24/08/2006 - Marseille 9h30, dénouement de la crise. Suite a l'action de blocage et d'encerclement du Rainbow Warrior, menée par les thoniers senneurs depuis ce matin 6h30, les autorités maritimes de Marseille ont décidé de jouer leur rôle de médiation entre les deux parties.

Une proposition de sortie de crise a reçu l'aval des pêcheurs et des équipes de Greenpeace : la préfecture maritime va ainsi dépêcher l'Abeille Flandre un de ses remorqueurs sur la zone d'ancrage du Rainbow Warrior. Ce navire va accompagner le déplacement du bateau de Greenpeace vers une zone sécurisée permettant au Rainbow Warrior de finaliser son escale technique et de procéder aux relèves d'équipage.


Cette solution est conforme aux souhaits d'apaisement exprimés dès hier soir par Greenpeace, l'objectif de l'opération marseillaise n'ayant jamais été de provoquer un conflit focalisé avec une minorité de pêcheurs mais de porter sur la place publique le débat sur la gestion de le biodiversité marine et des ressources halieutiques en particulier.

Le navire tracera sa route dès cet après midi vers Carthagène en Espagne, sa prochaine destination où l'association travaillera sur la problématique du bétonnage côtier.


24/08/2006 - 6h30 - Une quinzaine de thoniers senneurs ont abordé le Rainbow Warrior ce matin à 6h30. Des pêcheurs sont montés à bord du navire de Greenpeace, ils tentent de couper son ancre afin de le tirer au large. Une nouvelle fois les thoniers senneurs usent de la violence pour confisquer le débat public sur l'extinction du thon rouge en Méditerranée.


Les thoniers qui participent à cet abordage sont : le Jean-Marie Christian 4, le Jean-Marie Christian 5, le Jean-Marie Christian 6, le Chrisderic 2, le Provence Côte d'Azur 3, le Gérard Luc 3, le Saint-Antoine Marie 2 et le Cisberlande 5.

Un patrouilleur de la Marine Nationale, une vedette de la Gendarmerie Maritime et un pneumatique de la police sont également sur zone ; ils observent et constatent les faits.


Qui croire...?

Selon Yannick Jadot, directeur des campagnes de Greenpeace France, "quelques pêcheurs sont même montés bord" mais "il n'y a pas eu de violence physique".(...)
"Personne n'est monté sur le Rainbow Warrior", a assuré à l'AFP Mourad Kahoul, précisant que des consignes étaient données aux équipages des thoniers.
Mourad Kahoul:

"Greenpeace est en train de désinformer l'opinion publique sur la ressource du thon. Ces gens-là sont des intégristes de l'écologie. Nous ne les laisserons pas intoxiquer la population marseillaise", a-t-il affirmé.

Et c'est en encerclant et abordant le Rainbow Warrior que les pêcheurs comptent faire avancer le débat? Ne serait-ce pas là de la censure plutôt que de l'information?

Le Fonds mondial pour la nature (WWF) et Greenpeace ont lancé un cri d'alarme sur l'effondrement des stocks de thon rouge en Méditerranée. Ces stocks sont menacés d'extinction par une surpêche illégale notamment des pêcheurs français, turcs et libyens, soutient le WWF dans un rapport publié en juillet. Les pêcheurs de thon français affirment être contrôlés et ne pas pouvoir excéder leurs quotas. Ils dénoncent des "pêches illégales de la part de pays asiatiques qui affrètent par l'intermédiaire de sociétés écran aux Canaries", selon Serge Perez, président de l'association des producteurs de thon de Port-Vendres (Pyrénées-Orientales).

Alors, d'après les pêcheurs, Greenpeace et la WWF seraient soit des menteurs soit mal informés...personnellement, je sais qui je choisis de croire dans cette affaire.
Ceci dit, si les pêcheurs sont prêts à user de manières à ce point malhonnêtes afin 'd'informer le public', c'est qu'ils doivent sentir leur gagne-pain menacé. L'Etat doit prendre position pour que la biodiversité soit protégée sans que ceux qu'on a laissé sur-pêcher afin de gagner leur vie ne se retrouvent sur la paille (pour ainsi dire...).

mercredi, août 23, 2006

La nausée du matin

Raffarin, se voit poser la question par une auditrice de France Inter de sa prochaine candidature aux présidentielles.
"Bonjour Marianne", répond-il, "vous avez un très joli prénom...".

D'après 'Monsieur le Premier Ministre', la France a le "respect des peuples, que ce soit culturellement, avec le Quai Branly ou politiquement, à l'ONU...c'est la conscience du monde".

Là, ça relève du domaine psychiatrique, je crois.

mardi, août 22, 2006

Jack ne parle pas la langue de bois

Jack Lang au 20heures de F2 explique de façon très juste, que le vrai problème en France n'est pas l'immigration, mais l'émigration, c'est quand "200,000 jeunes Français fichent le camp par-ce qu'ils ne trouvent pas de boulot en France".
Jack dira-t-il la même chose si il devient président ou entre au gouvernement? Toujours est-il qu'il a le mérite de ne pas se laisser aller à la psychose xénophobe - car il faut bien le dire, partout oû le 'débat sur l'immigration' est à l'ordre du jour, c'est à dire à peu près partout dans le monde occidental, il s'agit bien de la peur de l'autre.
Perso, je trouve très bien que les jeunes français aillent voir ailleurs, et puis il faut bien le dire bon nombre d'entre eux ne souhaitent pas remplir des postes que la plupart des immigrés prendraient sans broncher, y compris des infirmières ou des médecins.

mercredi, août 09, 2006

Peur de la démocratie?

Pourquoi Israël cherche-t-il à détruire la ‘démocratie’ libanaise ? En effet, Le Liban est une société multiethnique et multiconfessionnelle, dont la constitution protège cette diversité en réservant les plus hauts postes de l’état à des politiciens issus des différentes communautés. Israël, par contre, se targue d’être la seule ‘démocratie’ du Moyen-Orient. Israël (et je parle bien sûr de ses dirigeants) fait valoir que nombre d’Israéliens sont des Non juifs. Mais pourquoi est-il nécessaire de clarifier ce point ? La raison est qu’Israël se définit comme un état Juif. C’est la seule ‘démocratie’ en dehors du monde musulman dont l’identité même est définie selon un caractère religieux. En dehors du Moyen-Orient, il n’y a sans doute pas non plus de tels pays. Et même dans le Moyen-Orient, Israël fait partie d’un petit groupe de pays qui se définit ou peut être défini selon des critères religieux, les autres étant la République Islamique d’Iran et l’Arabie Saoudite. L’idée qu’une démocratie chez des voisins d’Israël ne soit pas du goût des dirigeants Israéliens peut être soutenue par le fait que cela mettrait à nu le caractère non démocratique de l’état israélien et la pression extérieure serait plus forte pour qu’Israël devienne une vraie démocratie, ce qui signifierait la perte de son identité juive.
Est-ce bien pour détruire la ‘démocratie libanaise’ qu’Israël inflige une punition collective au peuple libanais pour l’enlèvement et la mort de quelques-uns des soldats de Tsahal ? Je ne pourrai pas y répondre n’étant pas assez proches des dirigeants Israéliens pour connaître leurs motivations. Ce qui paraît pourtant clair, c’est que la motivation avouée d’Israël, c’est-à-dire de repousser, voire d’anéantir le Hezbollah ne semble pas porter ses fruits. Il était d’ailleurs évident pour bon nombre d’observateurs du Moyen-Orient comme pour bon nombre d’individus simplement intéressés par la région, que le Hezbollah, une guérilla, ne pouvait pas être affaibli par une guerre traditionnelle, et qu’elle serait même sûrement renforcée par un soutien grandissant parmi le peuple libanais, même dans les communautés non-chiites. Cela semble aujourd’hui s’être vérifié. D’ailleurs bon nombre d’Israéliens se demandent aujourd’hui oû sont les résultats de l’offensive de Tsahal sur le Hezbollah, même si ils ne se demandent pas forcément si la motivation de leurs dirigeants ne se trouve pas ailleurs. En effet, si des individus en dehors du Moyen-Orient, ne connaissant la situation que par leurs observations et par divers médias étaient capables de voir dès le début du conflit que l’offensive ne permettrait sûrement pas d’affaiblir le Hezbollah, comment se peut-il que les dirigeants, les militaires et les services secrets Israéliens se soient trompés à ce point ?
Je ne peux donc pas affirmer que les dirigeants Israéliens cherchent à détruire la ‘démocratie libanaise’, mais on peut tout de même se demander quelle autre motivation ils peuvent avoir pour détruire de la sorte un pays et tuer des centaines, voire plus de mille de ses citoyens, sans que cela ne permette de mettre les citoyens Israéliens hors de danger.
Voir Abbas Beydoun

Paix pour le Liban

Nous sommes un regroupement de personnes, amis du Liban, Libanais, citoyens français d'horizons culturels et politiques divers, souhaitant au-delà de toutes nos divergences, en solidarité avec la population libanaise, nous rassembler et faire écho aux appels de
Marcel Khalifé « artiste de la paix » pour l’UNESCO,
Nidal Al Achkar, directrice du Théâtre al Madina à Beyrouth ( Théâtre de la Ville ),
et des artistes et cinéastes libanais.

Parce que nous voulons redonner au mot paix, vidé de son sens, toute sa plénitude et son intégrité, parce que nous voulons croire qu’une humanité pacifiée est la seule voie qui nous permette de nous reconnaître et d’apprendre à vivre ensemble,
nous vous invitons, artistes, intellectuels, hommes et femmes de bonne volonté, touchés par le drame qui se déroule sous vos yeux, dans l’indifférence générale et le mutisme de nos dirigeants, à nous rejoindre :


Jeudi 10 Août 2006 à 18H00
sur la première pelouse sous la tour Eiffel

pour un rassemblement pacifique et apolitique sous un seul signe


un drapeau libanais de 60 m2 minimum (en cours de fabrication)
Sur le drapeau le cèdre brisé et une seule inscription : LA PAIX !

Pas d’autre mot d’ordre pas d’autre signe d’appartenance politique ou syndicale.

contact : paixauliban@yahoo.fr

vendredi, août 04, 2006

A la Zidane


BBC


Jockey Paul O'Neill qui a donné un coup de boule un cheval durant une course à Stratford, a reçu suspension d'un jour (...) O'Neill a perdu son calme lorsque sa monture, City Affair , l'a éjecté avant une course le mois dernier.
Ca crame les neurones, la course hippique?

mardi, août 01, 2006

Juifs, Berbères, Arabes: tous frères

Teran Zidane, étudiant israélien.

Nous, peuple de moutons

A la manif d'hier discussion entre moi-même et une militante PCF (à quelques mots près):


Moi:pourquoi faut-il toujours que vous (et LCR, LO etc.) récupériez de tels rassemblements?
Elle:Il faut rassembler du monde.
Moi:Derièrre un drapeau?
Elle:En attendant, c'est toujours nous en première ligne.


Et voila: si on veut rassembler des Français par solidarité, il faut sortir un drapeau - rouge de préférence. Pour paraphraser Léo, le drapeau rouge, c'est encore un drapeau. Merde!

Sinon, avant cette 'conversation', j'ai été menacé (le top!) par un miltiant LCR:

"Si tu nous zoome, on te pète ton appareil".


Cette fois-ci, paraphrasons Renaud: Le fascisme c'est la gangrène, à la LCR comme au FN...

Manif à Toulouse pour le Liban...